Montagne défaite

Le changement climatique entraine la fonte des glaciers alpins. Cette disparition perturbe non seulement l'équilibre écologique mais aussi la représentation que nous avons de ce milieu fragile. Le glacier est un élément central dans la représentation picturale, puis photographique, de la montagne. Que se passe-t-il lorsqu'il est réduit à une partie congrue niché en haute altitude ? Les hautes montagnes Alpines, et l'imaginaire qu'elles suscitent, supporteront-t-elles que son paradigme fondateur disparaisse ?Observant la transformation du milieu alpin, je tente de réactualiser sa représentation au regard des bouleversements à l'œuvre.

Hyper-montagne

Carte & paysage À partir des cartes suisses au 25000ème, je reproduis des montagnes emblématiques des Alpes. Il est question ici de sortir la montagne de son contexte de carte topographique en ne retenant uniquement les informations physiques du territoire, uniquement le relief . À l’aide du fusain, je reproduis les tracés des reliefs agrandis qui opère comme un dépliage. Par le dessin, je parcours avec la main ces reliefs chaotiques pour en restituer leur cohérence et leurs complexités. Je ne figure pas les glaciers laissant à leur place des taches blanches car entre le relevé topographique et la réalité du terrain d’aujourd’hui, des glaciers ont reculé, disparus. Je fais le choix de laisser un vide, que notre imaginaire comblera. La carte s’est finalement transformée en un paysage.