) Olivier de Sépibus - Photographe plasticien
 
la part de l'ombre # 02
 
   
 

J'ai planté dans le sol un chevron correspondant à ma hauteur. En suivant le déplacement du soleil durant une journée, j'ai tendu à intervalle régulier des fils, allant du haut du chevron au bout de son ombre portée au sol. Le soir, tous les fils tendus ont formé un volume que j'ai remplis de branches : ce volume est de l'ombre solide.
Le volume plein, ainsi obtenu, a la particularité de ne pas créé d'ombre car l'inclinaison de sa face concave est identique, de fait, à l'angle des rayons du soleil ( du moins, pendant la période d'équinoxe).
Ainsi, cette pièce se présente comme un piège à ombre : c'est la part de l'ombre cachée, inconnue.
Cet objet est orienté sur l'axe est-ouest avec une courbure au sol reprenant celle du soleil dans le ciel.

Menu

La vignette [-] en haut à droite permet d'agrandir les images