La chambre rouge
 
   
 

Avec La chambre rouge, je détourne une petite architecture, ici la cabane, de sa fonction initiale. Les dimensions intérieurs correspondent au Modulor de Le Corbusier, la plus petite dimension dans laquelle on ne se sente pas à l'étroit, selon l'architecte. À l'intérieur de La chambre rouge, nous nous trouvons immergé dans un environnement. Isolé de l'extérieur, nos sens sont sollicités (couleur, lumière, espace, touché, chaleur, ouïe,..), nous y réalisons une expérience du sensible.
La chambre rouge est aussi un lieu de création dans lequel j'invite des artistes à venir réaliser une performance, une œuvre musicale, etc.
Cette œuvre est dédié à un arbre à fleur de la frontière de vie, œuvre de Land art monumentale réalisée par l'ethnie des Kichwas de Sarayaku située en Amazonie équatorienne.
Enfin, cette petite architecture s'est construite grâce à l'aide d'une quarantaine de personne, toutes bénévoles que je remercie très chaleureusement et tout particulièrement Valérie Bourdin, Yannick Gachet et Luc Cévat, architecte, sans qui ce projet n'aurait jamais pu se faire.

Menu